Nos missions

Les Puits

Grâce à la construction de puits pastoraux (50 à 60 m de profondeur) nous aidons à assurer l’approvisionnement en eau tant pour les besoins des villageois que pour ceux des nomades (essentiellement des éleveurs). Les puits destinés aux villageois sont complétés en surface par trois abreuvoirs pour les animaux des nomades.

Depuis 2011, nous finançons la construction de puits maraîchers (10 m à 15 m de profondeur), construits à la demande des femmes tchadiennes pour leur permettre de développer une activité de culture maraîchère. Cette activité apporte un complément significatif de légumes pour nourrir leur famille et, quand c’est possible, des revenus supplémentaires grâce à la vente au marché des légumes en excédent.

Toutes ces constructions de puits sont toujours cofinancées par le village sous forme d’apport de main d’œuvre, de prestation d’hébergement et de nourriture de l’encadrement technique assuré par Aura Tchad.

Aura France pour sa part finance et transporte sur place tous les matériaux (gravier, ciment, fer à béton,…) ainsi que les équipements nécessaires au percement et à la construction des puits.


Les Banques de céréales

Ces banques ont pour vocation de faire des prêts de céréales afin de permettre aux agriculteurs de faire la soudure entre deux récoltes ( cette nécessité devient de plus en plus fréquente) et ainsi de pouvoir échapper aux usuriers qui n’hésitent pas à demander le remboursement de deux fois le prêt initial. Ces banques sont cogérées par un responsable musulman et un chrétien afin de vérifier que les prêts sont bien restitués lors de la nouvelle récolte de céréales.

Nous nous appuyons sur Misereor pour la construction de la banque de céréale en dur et nous chargeons de l’approvisionnement en céréales : Sorgo, Mil,…


Les Lycées agricoles

Afin de lutter contre l’exode des jeunes tchadiens vers la ville nous avons construit des Lycées agricoles afin de les former et de leur permettre de rester sur leurs terres afin de les faire fructifier. A côté de ces lycées les élèves et les parents cultivent ensemble un jardin potager qui permet si nécessaire de subvenir aux besoins des professeurs.